Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2008 3 11 /06 /juin /2008 15:42
Ante litteras, avant lettres...
Vous avez probablément lu, vous devraies être desormais au courant : François Fillon, prémier ministre de la France, à signé le 3 juin le decret d'extradition de Marina Petrella. Céla lui a été notifié lundi, dans sa cellule à la prison de Fresnes.  Nous (nous...nous, qui avons en la matière - au sujet des "réfugié[e]s en provenance d'Italie vivant en France" - affirmé et soutenu depuis le debut, il y a plus qu'un quart de siècle, le principe élementire de la revendication d'un <asile, un, indiscriminé, inconditionné, indifferencié, pour tout un chacun>), nous n'aîmons pas ni le fatalisme acquiescent, ni la quérulence et la pedagogie du pire, ni la credulité autoincantatoire et auto-illusionniste, ni la soumission "réaliste" souvent 'più realista del re', ni le verbiage autoreferentiél deconnecté de toute  pratique et de sa propre vie même...

C'est pour cela, que nous lançons le pari d'une bataille pour une abrogation de ce decret, chose qui est "tecniquement" possibile.  Nous sommes engagè[e]s dans une bataille contre le populisme pénale, dont de toute evidente cette decision reléve. Cela c'est une lutte, qui transcende largément le cas et le destin d'une personne singulaire, en le cas d'espèce Marina. En même temps, cette bataille est pour nous inserée dans le conteste de la ligne directrice d'un tissu vivant d'action pour la commun'autonomisation [...].

Nous menons et nous menerons cette bataille.  En même temps, les proches, les amis, camarades, avocats de Marina, réunis ou pas dans des collettifs et comités portant son nom, se battent - et nous en faisons partie - afin qu'une clause inserée dans la Convention qui "régit" la procedure d'extradition qui la concerne, clause qui semole taillée sur un cas de figure tel celui de Marina - soit appliquée à la décision ultime sur son destin.   Moi qui vous écris ici, je metterai en circulation dans les jours qui viennent un texte de bilan et de propositions de réflexion et d'action - de recherche/action.

Salut pour l'instant, Oreste Scalzone

Partager cet article

Published by Oreste Scalzone
commenter cet article

commentaires

sergio 17/06/2008 01:02

....les courriers pour le president et le premier ministre sont partie du sud ouest aussi, mais............apres!puoi come sempre contare sulla mia disponibilita e quella di un buon gruppo de persone!a prestosergio

Archivio