Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 août 2006 3 02 /08 /août /2006 18:46
GIOVEDÌ 3 AGOSTO, ALLE 18, ESPACE LOUISE MICHEL (42 bis rue de Cascades, Paris XX, M° Pyrénées ou Jourdain) UN INCONTRO SU PAOLO E L' "A CHE PUNTO É LA NOTTE" SULLA SUA SITUAZIONE.
UN ÉTAT DES LIEUX, UNA RICOGNIZIONE SU L?AFFAIRE-PERSICHETTI, EZIOPATOLOGIA, CONTESTI, EMPASSE, "CUL-DE-SAC" ATTUALE.  LA DISCUSSIONE SULLA MESSA IN MOTO DI UNA SERIE D'INIZIATIVE

Chers, chères, d’abord, déjà, nous allons nous réunir – malgré le « désert » augustin, demain Jeudi 3 août, à 18 h., à l’ESPACE LOUISE MICHEL,
42 bis rue de Cascades, Paris XX (M° Pyrénées ou Jourdain).

Je vous envoie un premier signe d’alerte, encore une fois au sujet de notre ami, camarade Paolo. Le ‘cas’ de Paolo, l’Affaire-Persichetti, commence, franchement, à dépasser toutes les limites...
Je sais, je crois connaître, déjà entendu, les objections possibles, les sourcillements... bien entendu, « tout », si l’on veut, est trop ou, trop et pas assez comme ça ou comme ça...Bien sûr : dire “commence [a dépasser]” pourrait être accusé d’excès d’ understatement..., comme si nos seuils de tolérance n’avaient pas déjà dépassé dès le premier jour..., comme si la véritable iniquité de sa “déportation légale” n’aurait été déjà une insupportable forfaiture... Mais, je pense que l’on comprend le sens, les nuances, on n’est pas là, ni pour se faire engueuler, ni pour faire des exercices d’éristique sophiste...
Même chose pour l’objection qui dirait qu’on donne sur notre ‘particulare’, qu’on regarde avec des loupes “familialistes”, intimes, de proximité ‘locale’...Est-ce que il est nécessaire de répondre à des remarques pareilles ?
Non : en dépit du fait que nous ne pouvons pas ne pas être désenchantés, désabusés, sans illusions donc sans trop d’étonnement ; en dépit de notre horreur de toute attitude de “quérulence", de plainte victimaire souvent assorti d’un approche “paranoïaque”... je dois dire que maintenant il y en a assez pour parler de tracasseries ‘en surplus’ en chaîne, d’acharnement spécial, et d’une attitude trouble (dont on vous expliquera).

Il faut faire tout pour faire entendre, pas seulement à Paolo qu’il n’est pas seul (bien sûr, il y a je ne sais pas combien de cases bien pires au monde, mais... qu’est que cela signifie ?), mais aux autres, ses geôliers, que... vraiment ça suffit !, et qu’on va engager une lutte – même si...even if une micro-lutte – résolument.


Tour d’horizon aussi sur les contextes en Italie, sur uncrescendo’ d’initiatives possibles (radios, presse d’abord...).
Salut, on compte sur vous, si vous n’êtes pas physiquement, matériellement empêché[e]s – par ex., loin de Paris...), je me permettrai de vous prier de venir
, anche chi è lontano, magari ai monti o al mare : se potete ricevere le mail, potete partecipare a delle iniziative di un ri-innesco di campagna... In ogni caso, chi vuole, segnali possibilità e limiti di disponibilità. Grazie.

Oreste, Lucia & C.



Partager cet article

Published by Oreste Scalzone - dans orestescalzone
commenter cet article

commentaires

Archivio