Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2006 6 11 /11 /novembre /2006 17:01
Paolo... on attend le “verdict” sur sa semi-liberté.
Paolo... in attesa del "verdetto" sulla sua semilibertà.

Quant à moi, à cette modeste action, ce petit geste de résistance... je continue, pour ce qui peut valoir...
Per quanto mi riguarda, continuo con la mia modesta iniziativa, picolo gesto di resistenza, per quel che possa avere di valore...

De maintenant, pour 48 heures 48, je suis contraint d’en rajouter, de rajouter de surcroît
(....ne rigolez pas !, même un logomachique (pas “-machiste”, j’ai dit –machique !, qui se défend du jugement/diagnostique  – impertinent, non–pertinent – de <logorrhoïque>, en l’occurrence je pourrais tomber d’accord sur une définition [néo-]nosographique de <logomaniaque>, syndrome de logomanie... [toute conjecture, sur base anamnestique, en etiopathogenèse...pas ici, pas maintenant...) , même un logo-maniaque, donc, j’étais en train de dire, peut avoir de l’aphonie passagère.... )
je me vois contraint de rajouter donc, pendent 48 heures à compter de maintenant, une grève de la parole.

E nelle seguenti 48 ore vi aggiungo lo sciopero della parola.


* Premier R.V. (pour qui le voudrait et pourrait) mardi 21 [novembre 2006, of course...]
à 19 h., ci dehors/dedans, 35 rue Chapon.

* Mercredi ‘grand maximum’, un texte sur les contextes, sur ‘la suite’.


OFF RECORDS : pour le peu de personnes qui se solidariseraient... on a besoin des “coups de main” les plus variés &t différents : est-ce que vous ne voudrez pas nous envoyer un mail de mise à disposition, d’offre d’une ‘tranche  de son temps de vie, et pour quel type d’activité?
Merci, OresteS. &t C...omplices

Partager cet article

Published by Oreste Scalzone - dans orestescalzone
commenter cet article

commentaires

Louise Desrenards 11/11/2006 18:02

salut les amis, je ne peux pas donner de coup de main vous le savez bien je suis débordée par ma solitude dans toutes les tâches symboliques que je n'ai pas su me donner autrement que comme de lourdes épreuves en termes de travail continu... MAIS JE VEUX ECRIRE QUE JE ME REJOUIS DE LA LIBERATION POTENTIELLE A BREVE EXCHEANCE DE PAOLO PERSICHETTI semi-liberté veut dire un mieux pour se trouver enfin dehors même conditionnellement, souffler un peu et prendre l'air à la fois, le bon air d'être parmi ses amis et sa famille et de voir la rue comme elle fleure bon le temps pressé de vivre !et je voulais dire toute ma chaleureuse admiration à Oreste pour la persistance de son engagement corps et pensées et démarches sur place, pour son ami...  Attendons la confirmation de l'instant même !Bises à tousLouise Desrenards;-)

Archivio